Haleh Zahedi

née en 1982 à Téhéran, vit et travaille en France depuis 2008.

« Depuis quelques années je réalise obsessionnellement des dessins noirs. Les sujets varient mais l’outil ne change pas beaucoup: le fusain. Mes dessins sont d’ombre et de lumière. Il y a souvent une forme familière, sculpturale et taillée, bâtie par la douceur d’un clair-obscur et découpée dans le blanc du papier. Des petits détails, des plantes, des figures et des animaux naissent discrètement du dessin lui-même.  Ce qui m’intéresse, c’est de jouer avec les nuances du gris, de créer des ombres au cœur de la lumière d’une feuille blanche.  Ce qu’on voit au premier regard représente une simple chose. En s’approchant, on se rend compte que cette forme contient plein de détails, donc  plein d’histoires. Il s’agit en effet d’un monde chimérique, familier en apparence et inconnu profondément. Le visible et l’invisible cohabitent dans les brumes du fusain et je tente de les amener l’un vers l’autre. »

 

Élan spaghetti fusain sur papier 40 x 60 cm 2019