Lamarre 21x29cm antoine bono

Ma peinture a beaucoup évolué depuis ses origines. Je crois toutefois que, dans Ie fond, elle reste profondément inspirée par des phénomènes de destruction, ou bien au contraire d'éruptions de vitalité. Elle met en évidence deux aspirations opposées, celles du vide et celle du plein, car voilà l'esprit tel qu'il marche : oscillant entre vents contraires, entre aspiration au grand, à la création pure, déferlante, totale, transcendante, et la conscience constante que tout inexorablement va disparaitre. Mes scènes de catastrophe sont des odyssées, mes fleurs, des vanités et mon étang mon miroir. La série d'oeuvres «Etang» que j'ai réalisé en début d'année porte ainsi Ie titre secondaire d'Etant.